Paris et des locations illégales sur Air BnB

Paris et des locations illégales sur Air BnB

Il existe plus de 65 000 logements disponibles sur Paris sur la plate-forme Air BnB. Cependant, plus de la moitié serait illégale. La mairie de Paris a lancé une traque intense afin de faire rétablir le droit et faire condamner les propriétaires malhonnêtes.

 

Quel est la réglementation sur les locations « meublé de tourisme »

Tous les logements qui entrent dans cette réglementation sont des locations de courte durée pour des clients de passage. Ce sont des logements destinés à une clientèle touristique. Ce sont des séjours qui peuvent être d’une journée, d’une semaine, ou d’un mois. Les chambres d’hôtes ou les chambres privées n’entre pas dans le champ de cette réglementation.

Selon cette réglementation, il est possible de louer 120 jours par an. Pour les communes de plus de 200 000 habitants, il faut demander un numéro d’enregistrement à la mairie en réalisant une procédure de déclaration. Seule la résidence principale (qui doit être occupé au moins huit mois par an) peut être louée sous ces conditions.

À Paris, il existe une règle supplémentaire. Le numéro d’enregistrement obtenu lors de la déclaration doit être indiqué dans toutes les annonces sur la plate-forme Air Bnb. insi, cela permet plus facilement à la mairie de vérifier que les logements ne dépassent pas le maximum de 120 jours de location annuelle.

 

La mairie de Paris multiplie les contrôles

Depuis cette année, des agents de la ville de Paris réalisent des contrôles inopinés dans des appartements qu’ils pensent être loués de manière illégale. C’est suite à un travail d’enquête et de recherche sur les différents plates-formes, que les agents décident des adresses des locations sur lesquels ils vont intervenir. L’année dernière, la mairie de Paris a contrôlée environ 5000 logements et a récolté plus de 2 millions d’euros d’amende. 179 propriétaires ont été condamnés.

L’union européenne réfléchit actuellement sur un moyen de mieux réglementer ce type de prestation. Plusieurs grandes villes européennes ont d’ailleurs créé un lobbying afin de faire évoluer la réglementation européenne dans leur sens.