Est-ce le moment d’acheter un appartement avec les taux d’emprunts négatifs ?

Est-ce le moment d’acheter un appartement avec les taux d’emprunts négatifs ?

Afin de protéger les consommateurs d’une inflation excessive et relancer la croissance, les banques centrales ont commencé par réduire leur taux directeur à zéro. Ensuite, comme cela restait insuffisant, elles ont fini par adopter les taux d’intérêt négatifs.

En fait, cette politique de proposer un taux négatif constitue la dernière carte que les BC détiennent pour relancer l’économie en encourageant les banques à accorder des prêts aux institutions et aux particuliers. Cette injection de liquidités pourrait soutenir les prix et éloigner le danger de déflation.

Pour la France, recourir à cette politique d’emprunt à un taux négatif sur 10 ans est une première. Cela peut paraître un peu irréel, et pourtant c’est vrai. Pourquoi ? Car, en toute simplicité, emprunter à un taux négatif, cela veut dire que le prêteur ne récupérera pas toute la somme qu’il avait prêtée, et il en est bien conscient ! En d’autres mots, s’il avance 120, il ne récupérera que 110.

Un club très restreint !

Dans ce contexte, comment expliquer l’adhésion de la France, avec l’Allemagne à ce club un peu fermé, où on peut emprunter à taux dans un territoire négatif ? Nous dirons en toute simplicité, sans user d’un jargon technico-financier hermétique qu’ici les investisseurs étrangers n’encourent aucun risque en empruntant à l’État Français, nous pourrons même affirmer que pour eux c’est plutôt un « bon » risque. En gros, cela signifie que prêter à la France est un placement sans danger, ce qui est loin d’être le cas dans les autres États de la zone euro.

Ainsi, pour les investisseurs étrangers qui sont bourrés aujourd’hui de liquidités et qui ont des difficultés pour les placer, la France constitue un placement qui, bien qu’il ne leur fasse rien gagner, les laisse à l’abri de toutes pertes.

 

Nouveaux records attendus

Comment cela peut-il se traduire pour les emprunteurs, les particuliers et essentiellement pour ceux qui cherchent à emprunter pour financer l’achat d’une maison ?

Cela veut dire que les taux vont demeurer très bas et qu’emprunter à la France en territoire négatif va avoir des répercussions sur les institutions bancaires qui verront elles aussi leur taux d’emprunt se réduire comme une peau de chagrin.

En outre, l’influence du discours sans équivoque de la Banque centrale européenne, la BCE, sur la détermination de garder des taux bas et des liquidités, permettra aux institutions bancaires de se financer dans les mois à venir en usant de taux à un niveau toujours plus faible.

Compte tenu de tout cela, l’emprunteur français va pouvoir bénéficier dans les mois à venir de taux d’emprunt extrêmement bas et qui pourraient même encore se rétrécir davantage. On pourrait même s’attendre dans les mois à venir à ce que les records actuels soient battus, et voir le taux à 1 % s’étendre sur vingt ans, voire peut-être sur vingt-cinq ans pour les meilleurs profils. C’est par conséquent une très bonne nouvelle pour les emprunteurs et pour ceux qui veulent acquérir un bien immobilier ! C’est donc, l’occasion ou jamais !